Nous développons l’économie française, de la matière première au produit fini, en circuit court et sans additifs. Le procédé d’élevage de nos insectes est naturel. Il ne fait que reproduire les conditions que les insectes rencontrent dans la nature.

 

La démarche

Chez PRODUCTéIN nous produisons avec l’empreinte environnementale la plus faible possible. La matière première est produite près de chez nous et nous élevons nous même nos insectes que nous nourrissons avec des produits BIO locaux et déclassés.

C’est la garantie d’une qualité et d’une traçabilité sans faille récompensées par le label « NOB ».

Quelque soit la version, les éCOPASTA sont le fruit de ces valeurs.

Le label NOB (Non Officiellement Bon pour la planète)

Pourquoi ce label ?
Il n’est pas toujours possible de faire certifier par un organisme officiel sa production. C’est le cas des produits innovants, qui parce qu’ils sont innovants, sont en avance sur la réglementation.

Il est donc dommageable pour les producteurs de ne pouvoir faire reconnaître par les consommateurs la qualité de leurs produits.
C’est pourquoi le label NOB a été créé. Il reprend la philosophie de l’agriculture BIO européenne tout en étant plus exigent sur trois critères qui sont essentiels pour être « bon pour la planète » :

  1. Ecolofficience du système de production.
  2. Chaîne de valeur équitable.
  3. Production 100% française.

Pour plus d’informations voir le site du label NOB : nonofficiellementbon

100% France
Conformément au label NOB, éCOPASTA est 100% français. Le siège de PRODUCTéIN est en France et nous payons nos impôts en France.

La performance éCOL’eau

PRODUCTéIN est l’inventeur de l’éCOL’eau-SCORE, la goutte qui indique le nombre de litres d’eau que la planète économise quand on consomme un des produits aux insectes de la gamme PRODUCTéIN.

3600 litres d’eau économisées par kilo, c’est un des impacts sur la planète des éCOPASTA. Tout cela grâce aux insectes Bio de PRODUCTéIN qu’elles contiennent.

Ce calcul est basé sur l’écart de consommation d’eau nécessaire pour produire 1 gramme de protéine d’insecte et de bœuf, soit 75 litres. Ce sont les experts des Nations Unies qui ont calculés ces données. Cela montre l’extraordinaire éCOLOFFICIENCE des insectes pour la production alimentaire. Les insectes permettent également une moindre production de gaz à effet de serre, l’utilisation très réduite d’espace cultivable et de nourriture. C’est pourquoi les Nations Unies préconisent la consommation d’insectes et que l’ADEME nous soutient .